Plus d'informations sur le Reiki

Le Reiki dans les hôpitaux :

Aux Etats Unis, des institutions hospitalières très officielles proposent des séances de Reiki à leurs patients.

En voici quelques exemples :

  • Cleveland's University Hospitals teste le Reiki pour accompagner les patients atteints de psoriasis

  • The Hospital of Central Connecticut

  • Le Reiki est utilisé comme technique complémentaire au Cleveland Clinic.

Une description complète de ses effets, validée par la directrice médicale de cet établissement :

http://my.clevelandclinic.org/departments/integrativemedicine/reiki_therapy.aspx

  • Johns Hopkins Hospital (America's Best Hospitals 2007), Baltimore, Maryland,  place des soins complémentaires dont le reiki, dans la pratique et la formation des infirmières
     

De nombreux hôpitaux proposent des soins Reiki en complément de traitement contre le cancer :

  • Harvard University, Boston/Cambridge, Massachusetts

  • Brigham and Women’s Hospital (America's Best Hospitals 2007), Boston, Massachusetts

  • Morgan Stanley Children's Hospital of New-York Presbyterian (America's Best Hospitals 2007), New York

  • Yale-New Haven Hospital (America's Best Hospitals 2007), New Haven, Connecticut

  • Columbia University Medical Center, New York

  • New York University Medical Center, New York

  • Cooper University Hospital-Cooper Cancer Institute, Voorhees, New Jersey

  • Lowell General Hospital, Lowell, Massachusetts

Il existe également aux Etats Unis une association reconnue d'infirmières qui pratiquent le Reiki : la RNRC dont le siège se trouve en Pennsylvanie.

 

De plus, la profession de Praticien Reiki est reconnue en France, tout comme en Suisse ou en Espagne, en Grande Bretagne depuis de nombreuses années.

Aujourd'hui dans les pays européens, les séances de soin Reiki se développent de plus en plus dans les hôpitaux qui font appel à des praticiens pour le confort de leurs patients.

 

Les études réalisées :

  • Une étude menée pendant six semaines auprès de 45 personnes âgées de 19 à 78 ans, tend à démontrer que le Reiki permettrait de réduire les symptômes de la dépression et que ses effets se feraient sentir jusqu'à un an après les traitements. Fait particulier, tant le Reiki pratiqué en personne que le Reiki à distance semblent avoir donné des résultats positifs.

Tous les détails de cette observation sont disponibles sur le site Internet :

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15154152?dopt=Abstract

Shore AG, Long-Term Effects of Energetic Healing on Symptoms of Psychological Depression and Self-Perceived Stress.

L'étude complète est à consulter dans la revue : Alternative Therapies, May/June, Vol. 10, No 3, 2004, pp 42 à 48.

 

  • Le Dr Luca Barberis, de l’Université de Gènes en Italie (Spécialiste en chirurgie cardiaque et Maître Reiki), a donné une conférence sur le Reiki et ses effets constatables le 29 mai au 2 juin 1996 aux 3e Colloque Européen de l’ethnopharmacologie (les actes complets sont disponibles à la Société française d’ethnopharmacologie – Ed. Erga édizioni 1999).

Pour retrouver une large part de cette communication, dans un vocabulaire accessible aux scientifiques et en anglais, voyez le site Internet : http://www.cix.co.uk/~stuv/Luca2.htm

 

  • « Bases scientifiques de la guérison énergétique spirituelle »

Deux articles parus dans la Revue « Swiss Medical Forum » des 22 & 29 mai 2002,

par le Dr. Jakob Bösch, Médecin Chef, Service Externe de Psychiatrie, à l’Hôpital Cantonal de Bruderholz (BL), Suisse.

Consultables sur le site Internet : http://www.medicalforum.ch/set_archiv_f.html

 

  • Jim Oschman, qui dirige cette association américaine, est un des rares scientifiques conventionnel qui s'intéresse, d’un point de vue scientifique, à comprendre les différentes médecines complémentaires et alternatives. On trouve ses articles - en anglais - sur les mécanismes physiologiques et biophysiques impliqués dans différentes approches thérapeutiques sur son Internet.

Site Internet : http://www.energyresearch.bizland.com/

 

  • Pratique du Reiki avec des survivants de torture à Sarajevo par Pat Kennedy, Infirmière et Maître Reiki :  Working with survivors of torture in Sarajevo with Reiki

Publié dans le Complémentary Therapies in Nursing and Midwifery (2001) 7, 4-7

 

  • Utilisation de médecines complémentaires en unité de soins péri-anesthésique (salle de réveil) par Barbara Scales, infirmière. Selon l’auteur, Barbara Scales, «cette étude de cas démontre l’efficacité de différentes méthodes de thérapies holistiques (dont le Reiki), utilisées durant la période péri-anesthésique pour réduire le stress et la douleur ».

. CAMPing in the PACU : Using Complementary and Alternative Medical Practices in the PACU

Publié dans le Journal of PeriAnesthesia Nursing, Vol.16, N°.5 (October), 2001 : pp 325-334
 

  • Un essai compare la douleur, la qualité de vie, et l’utilisation d’analgésiques dans un échantillon de 24 patients souffrant de douleur liée au cancer, qui ont reçu soit un protocole standard d’opiacés et repos (groupe A) , soit un protocole standard d’opiacés plus Reiki (groupe B)…

.

A Phase II Trial of Reiki for the Management of Pain in Advanced Cancer Patients, by  Karin Olson, John Hanson, Mary Michaud Faculty of Nursing and International Institute for Qualitative Methodology (K.O.), Univezrsity of Alberta ; Alberta Cancer Board (J.H.) ; and Cross Cancer Institute (M.M.) – Edmonton – Alberta – Canada

Ref. J Pain Symptom Manage 2003 ; 26:990-997

Disponible chez : Karin Olson – International Institute for Qualitative Methodology – 6.10 University Extension Center – 8303 112 street – University of Alberta – Edmonton – Alberta T6G2T4 – Canada

 

  • Plusieurs centaines de publications scientifiques – en anglais - concernant de près ou de loin l’étude des effets sur diverses situations médicales du « Therapeutic touch », du Reiki, de la « thérapie spirituelle » et des médecines alternatives, sont à consulter sur le site Internet :  http://www.ncbi.nlm.nih.gov/.

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
politique de confidentialité
Quantum Holistic Energy - Suisse